Hakim Ziyech est arrivé à Ajax il y a trois ans en provenance du FC Twente avec lequel il s’était révélé. Et le milieu de terrain marocain a connu un développement considérable au cours de cette période.

En effet, alors qu’il rechignait sur le pressing et la récupération, l’international marocain s’affirme aujourd’hui de plus en plus sur le plan défensif et fournit également beaucoup de travail dans la récupération. Le Lion de l’Atlas est lui-même est légèrement surpris par les progrès qu’il a accomplis au cours des dernières saisons.
« Eh bien, si vous me montrez des images de moi d’il y a cinq ans après une perte de balle, je vous dirai que fou… », a-t-il glissé en souriant dans une conversation avec Voetbal International.
Un exemple en est le long sprint qu’il a réalisé le week-end dernier lors du match à domicile contre le FC Utrecht. «Oh, eh bien, je l’apprécie beaucoup. À la recherche et à la conquête du ballon, j’ai vraiment commencé à aimer ça.”
En dépit de ce progrès significatif, Hakim Ziyech, qui a été élu joueur de l’année à Ajax cette semaine, estime pouvoir améliorer un certain nombre de choses dans son jeu. Par exemple, il a parfois du mal à garder son attention et sa concentration face à des adversaires moins prestigieux.  » Parfois, mon jeu devient un peu trop décontracté contre les plus petits clubs… « 
En pleine maturité, le meneur de jeu marocain de 26 ans a disputé ses meilleurs matchs de la saison en Ligue des champions contre des adversaires de taille.  » Bayern Munich-out, Real Madrid-out et Tottenham Hotspur-home. Mais ce dernier fait encore mal pendant un certain temps « , a-t-il déclaré à propos de la manière dramatique avec laquelle l’aventure européenne de l’Ajax s’est terminée la semaine dernière.