Transfert de joueurs mineurs à l’étranger : La FRMF sévit

Une affaire de transfert de joueurs mineurs à l’étranger secoue la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Ainsi, l’instance dirigeante du football national a décidé, vendredi dernier, au cours d’une réunion de son comité directeur, le gel des activités des intermédiaires qui y sont accrédités jusqu’à la régularisation de leur situation administrative et juridique.

{module 499}
« Cette décision fait suite à une proposition du vice-président de la FRMF, Hamza El Hajoui, qui a démontré, documents et chiffres à l’appui, l’implication de certains intermédiaires dans une affaire de transfert à l’étranger de joueurs mineurs, qui a eu un impact négatif sur le football national », fait savoir la FRMF. La Fédération a dans ce sens décidé de réexaminer les licences accordées aux intermédiaires. Ces derniers, indique l’instance, feront l’objet d’un nouveau cahier des charges dont les modalités seront fixées par la commission compétente. A noter qu’un avocat a été chargé par la FRMF de déposer une plainte au nom de la FRMF et des clubs nationaux auprès de la FIFA et des instances spécialisées, « pour l’ouverture d’une enquête sur cette affaire, la détermination des responsabilités et la préservation des intérêts du football national ».